Ring

Discipline du sport canin, le Ring se déroule sur des terrains aménagés et fermés.

Le Ring est un sport canin technique, perfectionniste et très spectaculaire. Il comporte deux parties, le plat (obéissance) et le mordant.

Le chien de Ring doit être physique, rapide, volontaire et courageux mais également équilibré, capable de se dominer, être disponible au travail et réceptif au maître.

Seul les chiens inscrits au Lof et appartenant à l’une des races autorisées par la SCC à pratiquer le mordant, peuvent faire du Ring.

Le ring est la discipline la plus complète de l’éducation canine. Elle se déroule comme son nom l’indique dans un ring clos. Les premières épreuves en ring furent organisées en Belgique dès 1896. En France il faudra attendre les années 30 pour que ce sport canin prenne son envol.

Les concours consistent en une série d’épreuves de dressage où le chien est jugé sur ses aptitudes naturelles au saut d’obstacle, l’obéissance, la combativité (appelé aussi mordant) et le pistage.

Pour quel chien ?

Le Berger Belge (et plus particulièrement la variété Malinois) est traditionnellement la race de chien la plus douée dans la discipline du ring mais toutes les races de bergers et de bouviers ainsi que certains  molossoïdes sont aptes à participer aux épreuves.

Comment se passent les concours ?

Les concours de ring comportent trois niveaux de difficulté croissante : Ring I, Ring II et Ring III. Avant d’atteindre le niveau Ring I le chien devra obtenir son Brevet Ring. Pour les épreuves de mordant, sachez que seuls les chiens de race dont le Club de Race autorise la pratique au mordant sont autorisés.

Ces chiens sont les suivants :

AIREDALLE TERRIER – BERGER ALLEMAND – BERGER BLANC SUISSE – BERGER DE BEAUCE – BERGER DE BRIE Fauve , Noir, Ardoise et Gris – BERGER DE PICARDIE – BERGER DES PYRENNEES à Face rase, à poils longs – BERGER HOLLANDAIS à poils courts, à poils durs, à poils longs – BORDER COLLIE – BOUVIER DES ARDENNES – BOUVIER AUSTRALIEN – BOUVIER DES FLANDRES – Boxer bringé, fauve – CANE CORSO – CHIEN DE BERGER BELGE Groenendael, Laekenois, Malinois, Tervueren – COLLEY à poils courts , à poils longs – DOBERMANN Marron et feu, noir et feu – DOGUE DES CANARIES – DOQUE MAJORQUIN – FILA DE SAINT MIGUEL – HAVAWART – KELPIE AUSTRALIEN – PULI Blanc, Noir, Gris, Fauve Clair – ROTTWEILER, SCHNAUZER Géant noir, Poivre et sel.

Les juges portent toute leur attention sur l’obéissance du chien (suite au pied en laisse, suite muselée, absence du conducteur, rapport d’objets, positions à distance, en avant, refus d’appâts), les capacités naturelles au saut (palissade, « fossé », haie) et les facultés au mordant (attaque lancée de face, défense du maître, fausse attaque, attaque fuyante, recherche et conduite).

Comment pratiquer ?

Pour être présenté au brevet, un chien doit être âgé d’au moins 12 mois. Il doit être inscrit au LOF. A noter que les chiens monorchides ne peuvent être admis.

Les entraînements doivent se faire dans un club d’éducation canine agréé par la Société Centrale Canine avec des moniteurs possédant l’habilitation au mordant délivrée par la Préfecture.

Règlements : disponible sur le site de la Fédération Cynologique Internationale.

Calendrier des concours : disponible sur le site de la sc-if.orgCalendrier CUR 2012.pdf